Aller au contenu
FR

Financer son doctorat

Le contrat doctoral est la forme privilégiée de rémunération, mais il existe de multiples sources de financement d'un doctorat. Certains sujets de thèse sont proposés en association avec un financement, mais il peut revenir au candidat l’initiative d’identifier lui-même un financement potentiel. En fonction de la source de financement, les conditions de candidature et les procédures d'admission en doctorat au sein d'une école doctorale de l'université de Bordeaux peuvent également varier.

FinanCER SON doctorat

En France, les doctorantes et doctorants peuvent bénéficier pendant leur doctorat d'un contrat de travail (de droit privé, de droit public, industriel) qui leur confèrent un statut de salarié au titre de leur activité de recherche, ou se voir attribuer une bourse. Il existe de multiples sources et types de soutien financier :

  • Types de financement : contrat de travail (contrat doctoral, contrat à durée déterminée CDD, Convention Industrielle de formation par la Recherche CIFRE, Convention de Formation par la Recherche en Administration COFRA), bourses diverses, etc.
  • Sources du financement : Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la recherche (MESR), Agence Nationale de la Recherche (ANR), Établissements Publics à caractère Scientifique et Technologique (EPST), Commission Européenne, Région, organismes, fondations, gouvernement(s), etc.

De multiples sources de financement

Dans certains cas, la candidate ou le candidat effectue de son côté la demande de financement, puis fait une demande d'admission à l'école doctorale de sa spécialité. A l'inverse, pour certains financements, c'est la direction de thèse qui est responsable de candidater au financement d'un sujet de recherche (via des appels fléchés, dont certains sont organisés par l'université de Bordeaux) et qui se charge de sélectionner un candidat puis de procéder à son admission auprès de l'école doctorale.

Cette page liste les types de financement les plus fréquents mais n'est pas exhaustive, d'autres financements peuvent exister pour financer votre doctorat.

Information.pngSi le financement d'un contrat de travail au titre de l'activité de recherche est l'un des principes de base énoncés dans la charte du doctorat et une priorité de l'université de Bordeaux, il n'est pas requis dans l’arrêté du 25 mai 2016 relatif à la formation doctorale. En fonction des disciplines, il n’est pas toujours possible pour l’équipe de recherche qui accueille une doctorante ou un doctorant de lui procurer un financement. C’est la raison pour laquelle, dans certains domaines et dans certaines écoles doctorales, il est possible d’être admis en doctorat sans source de financement. La direction de l'école doctorale prendra cependant dans ce cas toutes les garanties permettant d'apprécier la faisabilité matérielle et financière de réalisation du doctorat. Avant de candidater à l’admission en doctorat, vérifiez si l’école doctorale qui vous intéresse exige un taux de financement minimum pour pouvoir vous inscrire.

Le contrat doctoral

Il s'agit d'un contrat de travail, d'une durée de 3 ans conditionnée par l'inscription en doctorat et reconnu au titre du doctorat comme une expérience professionnelle à part entière. 

  • Décret no 2009-464 du 23 avril 2009 relatif aux doctorants contractuels des établissements publics d’enseignement supérieur ou de recherche (modifié par Décret no 2016-1173 du 29 août 2016).

Les contrats des concours des écoles doctorales (MESR)

Le contrat doctoral constitue la principale forme de soutien susceptible d'être attribué aux doctorantes et doctorants. A l'université de Bordeaux, une centaine de supports financées par le MESR sont attribués chaque année aux candidates et candidats par la voie des concours d'école doctorale.

Les 8 écoles doctorales de l’université de Bordeaux lancent chaque année une campagne de recrutement pour la rentrée universitaire de septembre suivante afin d'attribuer les contrats doctoraux dont elles disposent.

La sélection des candidates et des candidats est réalisée le plus souvent par un jury de spécialistes de leur domaine, après examen de leur dossier dans la majorité des cas. Cette audition permet, outre la qualité du parcours et du sujet de thèse, de valider l’appétence pour la recherche et la capacité à présenter l’intérêt du projet.

Les modalités et calendriers de candidature dépendent de chaque école doctorale : retrouvez toutes les informations sur l'admission dans chacune d'entre elles.

Les financements sur contrats de recherche et les appels fléchés

Les contrats doctoraux financés par le biais de ces appels font l’objet d’une candidature des directeurs et directrices de thèse dans un premier temps. Les candidates et candidats à l’admission au doctorat ne peuvent demander ces financements que dans un second temps, via les concours d’école doctorale et leurs offres de sujets de recherche pour certains, ou via un appel dédié et une procédure de sélection spécifique.
 
  • Les contrats doctoraux sur projets de recherche
Les unités de recherche peuvent financer des thèses sur leurs ressources propres obtenues dans le cadre de contrats de recherche avec un (ou plusieurs) partenaires. C’est le cas de la plupart des organismes français de recherche, qu'ils soient EPST (CNRS, INRIA, IRD, …) ou EPIC (CEA, IRSN, CNES, …). Il existe également d’autres sources de financement proposés par des fondations ou associations de recherche (FRM, AFM, Ligue contre le cancer, Oréal, …). Le financeur confie alors à l’unité de recherche concernée la réalisation d’un projet de recherche, et le recrutement éventuel d'une doctorante ou d’un doctorant pour y contribuer.
 
  • Les appels fléchés
L’université de Bordeaux finance également des contrats doctoraux dans le cadre d’actions structurantes pour promouvoir la recherche interdisciplinaire, ou encore l’internationalisation des parcours doctoraux.
Pour plus d’information sur les appels fléchés de l’université de Bordeaux, consultez la page dédiée dans l’espace "Diriger une thèse".

Les conventions industrielles de formation par la recherche (CIFRE)

L'objectif du dispositif CIFRE est de favoriser le développement de la recherche partenariale publique-privée et de favoriser les conditions de poursuite de carrière des doctorantes et doctorants. La doctorante ou le doctorant consacre 100% de son temps, partagé entre l'entreprise et l'unité de recherche, à ses travaux de recherche. Il ou elle bénéficie d'une double formation académique et professionnelle.

Il ou elle bénéficie d’un contrat de travail (CDD ou CDI) conclu avec l’entreprise.

Pour pouvoir bénéficier d’une CIFRE, il faut être titulaire depuis moins de trois ans d’un diplôme conférant le grade de master et s’inscrire en doctorat, sans condition de nationalité. Les règles d'admission pour les lauréates et lauréats d'un contrat CIFRE sont propres à chaque école doctorale.

Les demandes doivent être adressées à l’A.N.R.T (Association Nationale de la Recherche et de la Technologie).

Pour plus d’informations, consultez le site de l’ANRT – dispositif CIFRE.

NOUVEAU : Dans le cadre du programme « 1000 doctorants pour les territoires », et afin de développer l’usage du dispositif CIFRE chez les acteurs publics ou associatifs, une plateforme de mise en relation des trois acteurs nécessaires à une demande de CIFRE (l’acteur public ou associatif, la direction de thèse et la future doctorante ou le futur doctorant) a été créée.

>> Accéder à la plateforme

Les conventions de formation par la recherche en administration (COFRA)

L’objectif des COFRA est de faciliter la réalisation de doctorats au sein des administrations de l’État, dans le cadre de contrats de recherche du même nom. L’administration recrute une doctorante ou un doctorant sur le fondement d’un contrat de projet d’une durée de 3 ans et lui confie des travaux de recherche, objet de sa thèse.

Pour plus d’informations, consultez la page dédiée à l'appel à projets.

Article Campus Matin 2 mars 2023 "Un contrat doctoral pour faire entrer la recherche au sein de l'État".

Les bourses internationales

Ces financements peuvent dans certains cas couvrir la durée de votre doctorat ou financer une mobilité internationale au cours de la thèse pour des doctorantes ou doctorants inscrits dans un établissement étranger.

Pour plus de renseignements, vous pouvez consulter notre page dédiée aux bourses de mobilité internationale ou vous rendre sur l'espace Campus France de votre pays d'origine.

Le contrat doctoral Handicap

Dans le cadre de sa politique de soutien aux personnes en situation de handicap, le collège des écoles doctorales participe chaque année à la campagne d’attribution de contrats doctoraux « handicap » du Ministère.

Il s'adresse aux étudiantes ou étudiants en situation de handicap qui souhaitent candidater à l'admission en doctorat dans une des écoles doctorales de l'université de Bordeaux.

Prolongation : Pour les contrats qui ont démarré pendant l'année académique 2021/2022, vous avez la possibilité de faire une demande de prolongation de votre contrat. Ces demandes seront instruites dans les mêmes conditions selon le même calendrier que l'attribution des contrats pour l'année en cours.

Chaque année, entre 0 et 2 lauréats sont désignés à l'issue de cette campagne.

La campagne 2024 est ouverte.

Pour candidater, retrouvez :

Date limite de retour du dossier de candidature au service PHASE : 16 février 2024 à 12h

Pour plus de renseignements, vous pouvez contacter :

Denis CLANET - Service PHASE :

denis.clanet@u-bordeaux.fr +33(0)5 40 00 30 83

Nathalie AUGOYARD - Collège des écoles doctorales :

aaphandicap@u-bordeaux.fr +33(0)5 40 00 38 97

L'appel UB PhD Scholarship

Cet appel concerne des candidates et candidats internationaux sur les thématiques scientifiques des Graduate Programs.

Retrouvez plus d'informations sur la page dédiée.

Téléchargez notre guide des doctorants contractuels

Dernière mise à jour :

Télécharger (JPG - 19,88 KB)