Aller au contenu
FR

F.A.Q.

Retrouvez les éléments d'information pratiques à de nombreuses questions courantes. Notre F.A.Q a été complétée en collaboration avec les doctorantes et doctorants représentants des instances. Vous souhaitez ajouter des questions à cette F.A.Q ? N'hésitez pas à nous contacter.

Inscriptions et réinscriptions

Consultez l'ensemble des informations concernant vos candidatures en doctorat sur la page dédiée de notre site internet. Vous effectuez une réinscription ? La page "Se réinscire" peut vous indiquer les étapes importantes de la procédure.

1. A quoi sert ADUM ?

  • L’Accès Doctorat Unique et Mutualisé (ADUM) est à la fois un outil de gestion et de communication, un outil collaboratif et une communauté en ligne. ADUM centralise toutes les démarches administratives de votre cursus en doctorat : votre inscription et vos réinscriptions, vos formations, votre soutenance. Accédez à ADUM ici.

2. Comment être admis.e en doctorat à l’université de Bordeaux ?

3. Comment trouver un directeur ou une directrice de thèse ?

4. Je suis étudiant.e à l’étranger admis.e en doctorat à l’université de Bordeaux, qui peut m’aider dans mes démarches pour venir en France ?

5. Quand débutent les inscriptions en doctorat ?

6. Qu'est-ce qu'une admission en doctorat et une inscription administrative ?

  • L’admission en doctorat est la première étape. Votre dossier est évalué par par l’école doctorale qui vérifie que vous avez les compétences requises pour débuter vos travaux de recherche. Si vous obtenez l'accord d'admission de l'école doctorale, vous pouvez procéder à votre inscription administrative.
  • L’inscription administrative est la deuxième étape, elle finalise tous les ans la procédure avec le paiement en ligne des droits d’inscription et l’édition de votre certificat de scolarité.

7. Qu’est-ce qu’un Graduate Program ?

  • Un Graduate Program est une formation post-Licence, orientée vers la recherche scientifique, qui fusionne les composantes Master (Bac+5) et Doctorat (Bac+8). Les jeunes chercheuses et chercheurs y ont l’opportunité de mener un travail scientifique au sein d’équipes de recherche d’excellence sur certaines thématiques scientifiques (telles que les neurosciences, la photonique, l’électrophysiologie cardiaque, etc.). Retrouvez plus de détails sur les Graduate Programs à l’université de Bordeaux sur la page dédiée.
  • Ces programmes sont ouverts directement au niveau doctorat, après admission au sein d’une des écoles doctorales de l’Université de Bordeaux et inscription administrative, dès la première année de doctorat. Les doctorantes et doctorants membres d’un Graduate Program bénéficient de formations thématiques spécifiques, de séminaires scientifiques, d’aides à la mobilité internationale et sont intégrés à une communauté scientifique autour d’un objet de recherche commun.

 8. Faut-il s’inscrire ou candidater pour intégrer un Graduate Program ?

  • Chaque programme publie au sein de sa communauté de recherche son calendrier et sa procédure de sélection, pour constituer une cohorte au sein d’une ou plusieurs écoles doctorales. Pour en savoir plus, consultez la page de présentation des Graduate Programs.
  • Une admission au sein d’un Graduate Program ne remplace en aucun cas une admission en bonne et due forme au sein d’une école doctorale, et ne se substitue pas à une inscription administrative.

9. Quel est le montant des droits d’inscription ?

  • Les droits d’inscription s’élèvent en moyenne à 380€. À ces droits s’ajoute le règlement de la Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC) au CROUS (100€). Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, la doctorante ou le doctorant peut toutefois être exempté.e des droits d’inscription et de la CVEC selon les modalités décrites dans le contrat de cotutelle signé par toutes les parties.

10. Qu’est-ce que la Contribution Vie Étudiante au CROUS ?

  • Cette contribution est « destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiantes et étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention ». Elle est obligatoire. Elle est due chaque année par les doctorantes et doctorants en amont de leur inscription. Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, la doctorante ou le doctorant peut être exempté.e de la CVEC selon les modalités décrites dans le contrat de cotutelle signé par toutes les parties. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la CVEC.

11. Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, dois-je régler les droits d’inscription dans l’université partenaire également ?

  • Les droits d'inscription sont en principe à régler en alternance, dans l'un puis dans l'autre établissement, sauf indication contraire dans le contrat de cotutelle. Le montant des droits d’inscription pouvant varier considérablement d’un établissement et d’un pays à l’autre, il est essentiel de vérifier ce point dès le début du projet de doctorat.
  • Même si les droits sont réglés en alternance, l’inscription administrative doit toujours s’effectuer tous les ans et dans les deux établissements de la cotutelle pour toute la durée du doctorat.

12. Comment faire une demande de réinscription auprès de mon école doctorale ?

  • Vous devez avant tout remplir les conditions de réinscription fixées par votre école doctorale : l’autorisation de réinscription est accordée par l’école doctorale après avis du comité de suivi et de la direction de thèse, selon les modalités mises en place par chaque école doctorale.
  • Vous devez vous connecter à votre compte ADUM et soumettre une demande de réinscription en « x » année dans votre espace personnel. Une fois que votre demande est validée par votre direction de thèse puis par l’école doctorale, vous recevrez un mail pour finaliser votre démarche dans votre espace ENT.

13. Comment finaliser ma réinscription administrative en doctorat ?

14. Comment régler mes droits d’inscription en trois fois sans frais ?

15. Que faire si je n’arrive pas à me connecter à mon ENT ?

16. Que faire si je n’arrive pas à déposer un document sur mon ENT ou sur ADUM lors de ma réinscription administrative ?

17. Comment récupérer mon certificat de scolarité ?

18. Comment mettre à jour ma carte étudiante AQUIPASS après ma réinscription?

  • Elle est mise à jour automatiquement après la validation de votre réinscription administrative. La nouvelle vignette à coller sur votre carte pour l’année universitaire concernée est à récupérer auprès de votre école doctorale.

19. Que faire en cas de perte ou de vol ou de détérioration de ma carte étudiante AQUIPASS ?

  • Le remplacement d’une carte perdue vous coûtera 10€. Vous pouvez procéder au règlement en ligne selon la procédure. En cas de difficultés, contactez : inscriptiondoctorat@u-bordeaux.fr
  • Le bureau des admissions établira votre nouvelle carte AQUIPASS uniquement sur présentation de l’e-mail de confirmation de paiement. En cas de vol ou de détérioration le remplacement de la carte est gratuit sur présentation de la déclaration de vol du commissariat.

20. Comment activer mon adresse électronique de l'université de Bordeaux après mon inscription ?

21. Comment rediriger mon adresse électronique de l'université ?

22. Qui contacter pour tout problème avec mon adresse électronique de l'université ?

23. Après ma soutenance de thèse, combien de temps, mon adresse électronique institutionnelle reste-elle fonctionnelle ? Est-il possible de demander une prolongation ?

24. Si je soutiens ma thèse avant la fin de l'année civile (le 31 décembre de l'année en cours), dois-je me réinscrire pour la nouvelle année universitaire?

  • Sauf cas particuliers (ex prolongations de contrats), si vous soutenez votre thèse avant le 31 décembre, vous ne devez pas faire de demande de réinscription pour l’année en cours. Vous restez usager de l’université jusqu’à la soutenance de votre thèse.

25. Je change de direction ou de codirection de thèse, de sujet de thèse... Comment faire ?

  • Le formulaire de modification en cours de thèse est disponible dans votre espace personnel ADUM ("documents administratifs"), il doit être complété et signé par les personnes concernées et transmis à votre école doctorale.

26. Mes données personnelles changent (téléphone, adresse, etc.). Que dois-je faire ?

  • Vous devez le signaler au bureau des admissions à l’adresse inscriptiondoctorat@u-bordeaux.fr et faire les modifications dans ADUM. Si vous êtes salarié.e, vous devez aussi le signaler à votre gestionnaire RH. Après votre soutenance, veillez à modifier vos coordonnées dans ADUM, afin que l’université puisse vous contacter pour la cérémonie du doctorat, les enquêtes, etc.

27. Comment sont traitées les données que je renseigne dans ADUM au moment de mon inscription et tout au long de mon doctorat ?

  • Conformément au règlement général sur la protection des données (RGPD), vous donnez lors de l’inscription votre consentement pour le traitement de vos données à caractère personnel dans le cadre de l'exécution d’une mission de service public de gestion du doctorat. Toutes les informations sur la protection des données sont mentionnées ici.
  • Les informations saisies sont accessibles et exploitables pour la gestion du doctorat, la valorisation des compétences et le suivi des diplômé.e.s par les personnels en charge de la gestion du doctorat au sein de l’établissement d'inscription.

28. Comment procéder pour une demande de transfert ?

  • Renseignez-vous au préalable sur les conditions d’admission et d’inscription de l’université dans laquelle vous souhaitez vous inscrire.
  • Rapprochez-vous ensuite de votre école doctorale de rattachement qui vous communiquera la procédure à suivre et s’assurera des avis à émettre par votre direction de thèse avant autorisation du transfert.

Soutenances

La procédure de soutenance est décrite sur le "Guide du Doctorat" ainsi que la page dédiée de notre site internet.

1. Qui autorise la soutenance ?

  • L’autorisation de présenter une thèse en soutenance est accordée par le Président de l’université, après avis de la direction de l’école doctorale et sur proposition de la direction de thèse. Elle est obligatoire le jour de la soutenance y compris en cotutelle.

2. Quel est le délai pour soutenir sans avoir à se réinscrire ?

  • La date limite pour une soutenance de thèse au titre de l’année en cours sans réinscription administrative (sauf cas particuliers) est fixée au 31 décembre dernier délai. Au-delà de cette date, une réinscription est obligatoire.

3. Comment déclarer ma soutenance ?

  • Vous devez effectuer obligatoirement cette procédure dans ADUM en collaboration avec votre direction de thèse deux mois avant la date prévue.

4. Avant ma soutenance, quelle est la date limite pour déposer mon manuscrit ?

  • Vous devez obligatoirement déposer une première version de votre manuscrit 8 semaines avant la date de la soutenance, au moment de la finalisation de votre déclaration de soutenance. Vous aurez ensuite la possibilité de déposer une nouvelle version jusqu’à 6 semaines maximum avant la soutenance. Au-delà, c’est la dernière version déposée qui sera envoyée à vos rapporteurs ou rapporteuses et membres du jury. Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée à la soutenance de thèse.

5. Avant ma soutenance, comment changer mon manuscrit déjà déposé sur ADUM ?

  • Vous pouvez modifier votre manuscrit jusqu’à 6 semaines maximum avant la soutenance. Pour cela, il vous suffit de vous rendre dans votre espace personnel ADUM et de déposer la nouvelle version dans la rubrique « Dépôt du PDF de la thèse ». Au-delà de 6 semaines, c’est la dernière version déposée qui sera envoyée à vos rapporteurs ou rapporteuses et membres du jury.

6. A qui puis-je m’adresser pour trouver une salle pour soutenir?

  • Vous devez vous rapprocher de votre unité de recherche qui vous aidera à réserver une salle.

7. Après ma soutenance, quelle est la date limite pour déposer mon manuscrit final ?

  • Vos documents originaux (PV et avis de soutenance), dûment signés par l’ensemble des membres du jury, doivent être adressés à votre gestionnaire de soutenance dans un délai de 15 jours après la soutenance. Sans ces documents, vous ne pouvez pas effectuer le dépôt final. Si aucune correction n’a été demandée par le jury, vous devez déposer le manuscrit final sur ADUM dans les meilleurs délais. Si des corrections ont été demandées par les membres de votre jury, vous disposez d’un délai de 3 mois. Le rapport de soutenance, également signé par les membres du jury, pourra être envoyé au plus tard un mois après la soutenance.

8. Après ma soutenance, comment changer mon manuscrit déjà déposé sur ADUM ?

  • Vous devez vous connecter à votre espace personnel ADUM, dans la partie « Procédures » cliquez sur « Enregistrer les versions définitives de votre mémoire ».

9. Quelles sont les normes de rédaction de thèse ?

  • Vous pouvez rédiger selon la feuille de style de votre choix. Dans votre espace personnel ADUM, vous pouvez télécharger le document
    « Recommandations pour la rédaction d’une thèse numérique » qui contient toutes les informations nécessaires.

10. Les publications sont-elles obligatoires pour soutenir ?

  • Pas dans toutes les écoles doctorales. Vous devez vous renseigner directement auprès de votre école doctorale.

11. Puis-je rédiger ma thèse dans une langue étrangère ?

  • En France, la langue d'une thèse doit être le français (Code de l'éducation,Article 121-3). Si la doctorante ou le doctorant souhaite rédiger dans une autre langue, il doit en soumettre la demande à la direction de l’école doctorale en motivant la nécessité de rédiger dans une autre langue.
  • Lorsqu’une autre langue de rédaction est autorisée par l’école doctorale, la thèse doit nécessairement comporter un résumé substantiel en français décrivant le contexte de la recherche, la démarche adoptée et les résultats obtenus. La longueur de ce résumé est fixée par l’école doctorale de rattachement. L’introduction et la conclusion doivent également être traduites en français.
  • Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, vous devez vous référer aux modalités de rédaction détaillées dans le contrat de cotutelle.

12. Où puis-je trouver des informations sur la composition de mon jury ?

  • Les règles sont définies par l’arrêté du 25 mai 2016 et sont disponibles dans votre espace personnel ADUM.
  • Cependant, des spécificités peuvent être prévues dans le règlement intérieur de l’école doctorale. Dans le cadre d’une soutenance de thèse en cotutelle, vous devez impérativement consulter les règles mentionnées dans votre contrat de cotutelle.

13. Certains membres de mon jury ne peuvent pas se déplacer pour ma soutenance, est-il possible d’avoir recours à la visioconférence ?

  • Le recours à la visioconférence totale ou partielle est possible depuis le 27 octobre 2020.

14. Que faut-il faire en cas d’absence d’un des membres de mon jury ?

  • Votre direction de thèse doit se rapprocher de la ou du gestionnaire de soutenance pour vérifier la conformité du jury en l’absence d’un des membres.

15. Quels outils numériques peuvent être utilisés pour la visioconférence ?

16. Où et comment puis-je imprimer mon manuscrit ?

Diplômes

Toutes les informations concernant le retrait du diplôme de doctorat sont disponibles sur la page dédiée de notre site internet.

1. A quelle période les diplômes sont-ils édités ?

  • Les diplômes de doctorat sont édités 2 fois par an sous réserve de réception des originaux des documents officiels de soutenance et après le dépôt final de votre thèse :
    • Fin octobre pour les soutenances de janvier à août de l’année en cours
    • Fin février pour les soutenances de septembre à décembre de l’année N-1

2. Comment récupérer mon diplôme ?

  • Vous serez informé.e par mail de la disponibilité de votre diplôme.
  • Vous pourrez le récupérer le jour de la cérémonie du doctorat. Si vous ne participez pas à la cérémonie, vous avez également la possibilité de récupérer votre diplôme directement au bureau des admissions du collège des écoles doctorales.

3. Comment récupérer mon attestation de réussite ?

  • Après le dépôt final de votre manuscrit sur ADUM et validation des modalités de diffusion par la bibliothèque universitaire, une version numérique de l’attestation de réussite est disponible depuis votre espace ADUM (rubrique « Documents administratifs », onglet « Après soutenance »). Si vous avez besoin de l’original, il peut être retiré directement auprès de votre gestionnaire de soutenance au bureau des admissions ou le jour de la cérémonie annuelle des docteurs.

4. Qui peut venir récupérer un diplôme (ou une attestation de réussite) ?

5. Si je ne trouve plus mon diplôme ?  

  • En cas de perte, de destruction (ex : inondation, incendie...) ou de vol, vous pouvez demander un duplicata au bureau des admissions en envoyant un mail à inscriptiondoctorat@u-bordeaux.fr.
  • Toute demande doit être adressée via le formulaire dédié par courrier ou par mail. L’envoi d’un duplicata sera adressé selon les mêmes modalités que pour l’envoi d’un diplôme.

6. Je souhaite changer mon état civil sur mon diplôme

  • Vous devez fournir une pièce justificative de ce changement pour délivrance d’un duplicata, accompagnée du formulaire dédié.
  • Le diplôme original doit obligatoirement être retourné au bureau des admissions au préalable.

7. Je souhaite que mon nom d’usage soit mentionné sur le diplôme

  • Le nom de naissance reste obligatoire sur le diplôme mais il est possible de rajouter le nom d’usage sur demande.

8. Que faire si je constate une erreur sur mon diplôme ?

  • Il faut tout d’abord prendre contact par mail avec le collège des écoles doctorales (inscriptiondoctorat@u-bordeaux.fr) ou votre gestionnaire de soutenance afin de signaler les erreurs.
  • Le diplôme original doit obligatoirement être retourné au bureau des admissions au préalable. Une fois la demande prise en compte, le diplôme sera réédité. Un mail vous sera envoyé pour venir le récupérer.

9. J’ai rédigé et/ou soutenu ma thèse en anglais, est-ce qu’il serait possible d’avoir une attestation de réussite éditée ou traduite en anglais ?

  • Il est impossible pour l’université de Bordeaux de délivrer une attestation de réussite en anglais car il s’agit d’un document officiel national français délivré par l’État en France.
  • Toutefois, si de futurs employeurs demandent une attestation de réussite en anglais, nous pouvons vous fournir une certification (courriel) de votre soutenance en anglais. Pour avoir cette certification vous devez en faire la demande par mail auprès de votre gestionnaire de soutenance.

10. J’ai rédigé et/ou soutenu ma thèse en anglais, est-ce qu’il serait possible d’avoir un diplôme édité ou traduit en anglais ?

  • Il est impossible pour l’université de délivrer un diplôme en anglais car il s’agit d’un document officiel national français délivré par l’État en France.

Financements

Retrouvez les informations spécifiques aux financements de thèse sur les pages Financer son doctorat : les concours des écoles doctorales et Les autres voies de financement, et aux financements de mobilité et séjour de recherche sur la page Préparer et Financer sa mobilité.

1. Comment trouver un financement au titre de mon doctorat ?

  • Au préalable de toute démarche, il convient d’identifier une enseignante-chercheuse ou un enseignant-chercheur de votre domaine de spécialité qui accepterait de diriger vos travaux de recherche. Vous devez ensuite identifier l’école doctorale de rattachement correspondante, et consulter les critères et modalités d’admission (dans la partie Comment candidater en doctorat).
  • Les financements doctoraux peuvent être attribués par les établissements via les écoles doctorales (contrats doctoraux), être issus d’un partenariat avec une autre organisation (établissements publics, organismes de recherche, universités partenaires, entreprises, associations, fondations...) ou encore de la réponse à un appel à projets (Région, ANR, financements européens, bourses du gouvernement français, bourses de gouvernements étrangers...). Les modalités de candidature varient selon la source du financement et l’école doctorale de rattachement. Dans tous les cas, votre direction de thèse potentielle doit vous accompagner dans ces démarches en amont du projet de doctorat.
  • Pour en savoir plus, rendez-vous sur les pages dédiées Financer son doctorat : les concours des écoles doctorales et Les autres voies de financement.

2. Je suis ressortissant.e d’un pays étranger, quelles sont les possibilités de financement pour venir faire un doctorat à l’université de Bordeaux ?

  • De manière générale, les possibilités de financement sont les mêmes pour toutes les doctorantes et tous les doctorants. Toutefois, certains appels à projets peuvent inclure un critère de nationalité (ex : programmes gouvernementaux). Il convient donc de prendre connaissance des modalités de candidature de chaque appel avec attention.
  • Pour en savoir plus, vous pouvez vous rendre sur le site de Campus France.

3. Je souhaite bénéficier d’un contrat doctoral, comment m’y prendre ?

  • Les contrats doctoraux de l’université de Bordeaux sont attribués via des concours organisés par les écoles doctorales, des appels à projets organisés par le collège des écoles doctorales ou sur des financements propres des unités de recherche.
  • Pour connaître les modalités des concours dans les écoles doctorales, consultez la page Financer son doctorat : les concours des écoles doctorales.
  • Pour connaître les modalités des appels du collège des écoles doctorales, consultez la page Les autres voies de financement.

4. Comment financer mon doctorat en cotutelle ou en codirection internationale ?

  • Les candidates et candidats à un doctorat en cotutelle ou en codirection internationale peuvent prétendre aux mêmes financements que pour un doctorat « classique ». Dans le cas particulier des doctorats en cotutelle ou en codirection internationale, la rémunération principale, le financement de la recherche et de la mobilité de la doctorante ou du doctorant peuvent toutefois être pris en charge par un seul des deux établissements ou de façon partagée. Selon les pays, il peut exister des programmes bilatéraux spécifiques. N’hésitez pas à consulter le site de Campus France et des ambassades.
  • Il convient donc de prendre connaissance des modalités de candidature de chaque appel avec attention. Dans tous les cas, votre direction de thèse potentielle doit vous accompagner dans ces démarches en amont du projet de doctorat. Pour plus de renseignements, consultez les pages Préparer et financer sa mobilité et Programmes de bourses.

5. J’ai un projet de mobilité, l’université propose-t-elle un accompagnement financier ?

  • Pour financer votre mobilité, vous pouvez vous rapprocher :
    • de votre unité de recherche
    • du collège des écoles doctorales via votre école doctorale de rattachement, ou le cas échéant, votre Graduate Program de rattachement. Il convient également de contacter le bureau internationalisation.
  • Il convient également de faire une veille régulière en amont de votre projet : en effet, les demandes de financement se font plusieurs mois, voire un an à l’avance.

6. Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, le contrat doctoral permet-il de couvrir les frais en lien avec la recherche dans les universités partenaires (droits d’inscription, frais de déplacement, logement, etc.) ?

  • Le contrat doctoral est un contrat de travail, il s’agit de votre rémunération. La cotutelle engendre des frais à prendre en considération en amont du projet : montant des frais d’inscription dans l’université partenaire, coût de la vie et prix du logement en France et dans le pays partenaire, frais liés à la mobilité internationale et au(x) voyage(s), etc. Il est indispensable d’en discuter avec sa direction de thèse et connaitre les prises en charge possibles par les unités de recherche de rattachement.
  • Côté université de Bordeaux, il est possible de candidater à des aides à la mobilité internationale. Attention, ces aides sont attribuées sur critères de sélection et n’ont pas vocation à couvrir l’intégralité des frais inhérents à la mobilité internationale. Pour en savoir plus, consultez la page Préparer et financer sa mobilité.

7. Puis-je faire un stage pendant mon doctorat ?

  • Non. Le stage n’est pas éligible au niveau de la préparation d’un doctorat.

8. Comment puis-je effectuer un séjour de recherche dans un autre établissement ?

  • L’université de Bordeaux et l’autre établissement doivent signer une convention d’accueil. Pour plus d'informations, veuillez contacter : contrat-recherche@u-bordeaux.fr

9. Est-il possible de faire un doctorat sans financement ?

  • Ce n’est pas une modalité recommandée par l’université de Bordeaux. Selon l’arrêté du 25 mai 2016, les conditions de ressources sont étudiées par les écoles doctorales. Vous devez vous référer au règlement intérieur de l’école doctorale de rattachement.

10. Je ne suis pas financé.e au titre de mon doctorat, puis-je travailler en parallèle ?

  • Oui. À noter : si vous êtes titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa pour la France, vous devez vous conformer aux conditions détaillées dans le document autorisant le séjour qui vous permettent ou non de travailler en parallèle.

Contrats et salaires à l'université de Bordeaux

La majorité des informations détaillées sur cette thématique sont disponibles sur le portail des personnels de l'université de Bordeaux, accessible depuis votre ENT.

1. Qui contacter pour une question relative à mon recrutement ?

2. Quand pourrais-je signer mon contrat ?

  • Après votre inscription complète en doctorat, sur présentation de votre certificat de scolarité.

3. A qui dois-je m’adresser pour la signature de mon contrat ?

  • Au pôle Administration Générale Ressources Humaines (AGRH) au sein de la Direction des Ressources Humaines (DRH). La ou le gestionnaire RH attribué.e après la finalisation de votre inscription administrative est votre interlocuteur ou interlocutrice unique.

4. Qui contacter pour une question relative à mon contrat de travail de l’université de Bordeaux après sa signature ?

  • Vous pouvez contacter votre gestionnaire RH au sein du pôle Administration Générale Ressources Humaines (AGRH) pour toutes les questions individuelles liées à votre situation professionnelle : salaire, avenant au contrat, changement de RIB, changement d'adresse, etc.
  • Si vous êtes doctorante ou doctorant contractuel.le ou doctorante ou doctorant en CDD recherche adressez-vous à votre gestionnaire RH dédié.e au sein du service de gestion des personnels de recherche (AGRH/ DRH), attribué.e en fonction de votre structure de rattachement (département et unité de recherche).

5. Je suis salarié.e de l’université de Bordeaux et je ne retrouve plus les coordonnées de ma ou mon gestionnaire RH

6. Est-ce que je relève du statut « contrat doctoral » ou d’un contrat à durée déterminée (CDD) ?

  • Le contrat doctoral est un type de CDD Contrat de travail à Durée Déterminée de droit public spécifiquement destiné aux doctorantes et doctorants (décret n°2009-464 modifié par Décret n°2016-1173).
  • Il constitue une opportunité de financement du doctorat et est réglementairement conclu pour une durée de 3 ans, hors prolongations accordées à titre exceptionnel. Les doctorantes ou doctorants sous contrat doctoral ont un double statut : celui d’étudiante ou étudiant et celui de personnel contractuel de la fonction publique. Vous êtes à ce titre soumis.e aux mêmes droits et obligations que tout agent public vis-à-vis de son employeur. Le contrat doctoral se distingue par la durée du CDD sur missions de recherche et d’assistance à la recherche (1 an renouvelable).

7. Je bénéficie d’un contrat de travail par l’université de Bordeaux ou par mon employeur quand serai-je payé ?

  • La date de signature de votre contrat de travail et le calendrier de paie de l’établissement (disponible dans l’intranet/Ressources-humaines/Rémunération) conditionnent la date de versement de votre paie. A minima, un acompte est toujours versé le premier mois et régularisé le mois suivant. Les modalités de paiement sont précisées par votre gestionnaire RH au moment de la signature du contrat de travail.

8. Quelles sont les démarches pour préparer un déplacement ?

  • Tous les déplacements en dehors de votre établissement (France et étranger) doivent faire l’objet d’un ordre de mission établi. Selon votre statut, vous devez également obtenir l’accord préalable de votre direction (collège, département, unité de formation, CFA, site délocalisé, écoles doctorales, écoles et instituts) et selon la destination une autorisation spéciale du Fonctionnaire Sécurité Défense peut être nécessaire. Il convient de se renseigner sur la page dédiée dans le portail des personnels.
  • Prenez contact avec le ou la gestionnaire de l’unité de recherche de rattachement ou les RH de votre employeur le cas échéant. Si vous menez un doctorat en cotutelle, le contrat de cotutelle ne remplace pas l’ordre de mission.

9. Mon contrat à durée déterminée prend fin avec l’université de Bordeaux, je souhaite obtenir une attestation de fin de contrat en vue de démarches administratives, à qui m’adresser ?

  • Vous devez effectuer la demande par mail auprès de votre gestionnaire de contrat RH dédié.e sur la durée du contrat et rattaché.e au service de gestion des personnels de recherche (pôle AGRH/DRH).

Services d'enseignement

Les informations relatives aux missions d'enseignement peuvent être consultées sur la page dédiée de notre site internet.

1. Comment puis-je donner des heures d’enseignement à l’université ?

  • Selon votre statut, vous pouvez dispenser des heures d’enseignement :
    • Par la vacation sous le statut d’attaché.e temporaire vacataire (ATV) ou de chargé.e d’enseignement vacataire (CEV)
    • En étant recruté.e en tant qu’attaché.e temporaire d’enseignement et de recherche (ATER)
    • Par l’avenant à votre contrat doctoral (mission complémentaire d’enseignement)
  • Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page dédiée sur le site institutionnel de l'université de Bordeaux.

2. Qu'est-ce qu'une vacation d’enseignement ?

  • Toute doctorante ou tout doctorant peut réaliser, sous certaines conditions, des vacations d’enseignement. Le paiement de cette prestation est biannuel et après certification du service fait. Pour en savoir plus sur le statut de vacataire d’enseignement, veuillez trouver toutes les informations correspondantes sur la page dédiée du site de l'université de Bordeaux.

3. Qu'est-ce qu'un attaché temporaire d’enseignement et de recherche (ATER) ?

  • Toute doctorante ou tout doctorant en dernière année de thèse ou titulaire du doctorat peut être recruté.e en tant qu’ATER selon certaines conditions :
    • D’une part, la direction de thèse doit attester que la doctorante ou le doctorant pourra soutenir dans un délai d'un an.
    • D’autre part, la doctorante ou le doctorant s'engage à se présenter à un concours de recrutement de l'enseignement supérieur après son doctorat.
  • Pour en savoir plus sur les critères d’éligibilité ATER, consultez la page dédiée sur le site de l'université de Bordeaux.

4. Qu'est-ce qu'une mission complémentaire d’enseignement (MCE) ?

  • Quel que soit l’employeur, toute doctorante ou tout doctorant sous contrat doctoral uniquement peut réaliser une mission complémentaire d’enseignement dans la limite de 64h par an. Le service attribué par avenant sera de 32HETD ou 64HETD (heure équivalent travaux dirigés) uniquement.
  • Un avenant au contrat doctoral est nécessaire et le paiement est mensuel. Une campagne de recrutement est proposée chaque année.

5. Je souhaite candidater à une mission complémentaire d’enseignement, que faire ?

  • Les doctorantes et doctorants intéressé.e.s doivent retourner le dossier complété auprès de leurs écoles doctorales respectives dans le respect du calendrier. Les modalités de candidature sont renseignées sur la page Missions complémentaires.

6. J’ai candidaté à une MCE, qui va m’informer de la réponse et des modalités?

  • La composante de formation qui a retenu votre candidature pour dispenser des enseignements dans le cadre de la MCE vous contactera. La cellule RH finances dédiée du collège des écoles doctorales vous informera en parallèle des modalités de recrutement.

7. J’ai obtenu une MCE, comment procéder ?

  • Si vous êtes salarié.e de l’université de Bordeaux, le service de gestion des personnels de recherche rattaché au pôle AGRH vous contactera directement pour venir signer votre avenant au contrat doctoral.
  • Si vous êtes salarié.e d'un EPST, rapprochez-vous du service des ressources humaines de votre établissement employeur principal pour connaitre les modalités de recrutement.

8. Je n’ai pas été retenu.e à une MCE, comment faire ?

9. Puis-je dispenser des heures d’enseignement en dehors de l’université de Bordeaux ?

  • Oui de manière générale. Il convient dans ce cas de se renseigner sur les modalités d’emploi auprès de l’employeur chez qui vous souhaitez dispenser ces heures d’enseignement.
  • Les doctorantes et doctorants qui bénéficient d’un contrat doctoral doivent de surcroît, et au préalable, vérifier auprès de leur employeur principal (UB, CNRS…) qu’ils remplissent les conditions requises pour réaliser ces heures d’enseignement auprès d’un employeur secondaire (règlementation relative au cumul d’emploi).

10. Je voudrais savoir quand aura lieu le paiement des heures d’enseignement de vacation effectuées dans l'année au sein de l’université de Bordeaux ?

  • Le paiement des heures est effectué une fois le service attesté fait et traité par le service en charge. Veuillez vous rapprocher du service administratif de la composante d’enseignement concernée.

Missions d'expertise

Les informations relatives aux missions d'enseignement peuvent être consultées sur la page dédiée de notre site internet.

1. Qu'est ce qu'une mission d'expertise ?

Les missions d’expertise font partie des activités complémentaires qu'une doctorante ou un doctorant sous contrat doctoral peut accomplir dans la limite d’un plafond en complément de son activité de recherche.

Cette mission ne doit pas être une continuité de son travail de thèse.

Pour en savoir plus sur la durée, les prérequis, les atouts, etc. Consultez la page dédiée aux missions complémentaires sur notre site internet.

Vous pouvez contacter l’adresse : expertisedoctorat@u-bordeaux.fr

Internationalisation

Retrouvez les informations spécifiques à l'internationalisation sur la page dédiée de notre site internet.

1. Pour établir un doctorat en cotutelle, tout établissement est-il éligible ?

  • Les doctorats en cotutelle peuvent être envisagés avec tout établissement d’enseignement et de recherche à l'international habilité à délivrer le diplôme de doctorat.

2. Je souhaite faire un doctorat en cotutelle, que dois-je faire ?

  • Le fait de privilégier le dispositif du doctorat en cotutelle est d’abord une décision de la direction de thèse, qui est porteuse du projet doctoral. En cas d’avis favorable, il faut également que le dispositif soit possible dans l’établissement partenaire.
  • Le doctorat en cotutelle implique d’avoir deux directions de thèse : l’une à l’université de Bordeaux et l’autre à l’université partenaire, qui acceptent de vous diriger conjointement. Le cas échéant, il convient de contacter la chargée ou le chargé de projets - cotutelle au collège des écoles doctorales de l’université de Bordeaux, qui vous indiquera la procédure à suivre en lien avec l’école doctorale de rattachement. Pour en savoir plus, consultez la page sur la mobilité internationale.

3. Qui s’occupe du contrat de cotutelle ?

  • À l’université de Bordeaux, le collège des écoles doctorales prend en charge la négociation, la validation et la mise en signature des contrats de cotutelle. La chargée ou le chargé de projets contactera directement le service homologue de l’établissement partenaire, en associant l’école doctorale de rattachement, pour discuter et valider les termes du contrat de cotutelle.

4. Je vais faire un doctorat en cotutelle, quand dois-je m’inscrire à l’université de Bordeaux ?

5. En cotutelle, dois-je m’inscrire tous les ans ou par alternance ?

  • Tous les ans. Les doctorantes et doctorants en cotutelle doivent s’inscrire dans les deux établissements partenaires dès la 1ère année de doctorat jusqu’à l’année de soutenance de la thèse en respectant les calendriers en vigueur de chaque établissement. La signature du contrat de cotutelle et l’alternance des droits d’inscription ne dispensent pas les doctorantes et doctorants en cotutelle de cette procédure annuelle. Pour se réinscrire, veuillez prendre connaissance des informations sur la page dédiée.

6. En cotutelle, quelles sont les règles pour organiser les mobilités ?

  • Les séjours doivent être équilibrés. Une doctorante ou un doctorant en cotutelle doit séjourner au plus près de la moitié du doctorat dans chaque établissement (environ 18 mois pour un doctorat d’une durée de trois ans, 24 mois pour un doctorat en 4 ans). Le calendrier des séjours est fixé en concertation entre les directions de thèse et la doctorante ou le doctorant en fonction du projet scientifique.

7. En cotutelle, dois-je suivre le même nombre d’heures de formation que les autres doctorantes et doctorants ?

  • À l’université de Bordeaux, pendant les trois années de doctorat, la doctorante ou le doctorant en cotutelle doit obligatoirement suivre au moins 50 heures de formation réparties selon la réglementation et les référentiels en vigueur dans l’école doctorale de rattachement.
  • Parmi ces 50 heures, les formations « Intégrité scientifique dans les métiers de la recherche » et « Éthique de la recherche » sont obligatoires, ainsi que la formation « Pédagogie universitaire » en cas de mission complémentaire d’enseignement. Pour en savoir plus, consultez la page Se former.

8. Dans quelles situations ai-je besoin d’un avenant à mon contrat de cotutelle ?

  • L’avenant au contrat de cotutelle doit être demandé dans les cas suivants :
    • Contrat de cotutelle arrivant à échéance (date de soutenance reportée ; prolongation de doctorat ; prolongation du contrat de travail…)
    • Changement de direction de thèse (université de Bordeaux ou directeur partenaire)
    • Changement de titre de la thèse
    • Changement de calendrier de mobilité
    • Changement de l’unité de recherche
  •  Les modalités de la demande :
    • Avoir le rapport du comité de suivi individuel (CSI) en cas de prolongation de doctorat
    • Avoir l’accord de l’école doctorale
    • Contacter cotutelledoctorat@u-bordeaux.fr avant la date du changement souhaité.

9. Je suis doctorante ou doctorant en cotutelle et je vais soutenir ma thèse à l’université partenaire : que dois-je faire côté université de Bordeaux ?

  • Quel que soit le lieu de soutenance de la thèse, une doctorante ou un doctorant en cotutelle doit déclarer sa soutenance dans ADUM et obtenir l’autorisation de soutenir de l’université de Bordeaux selon la procédure et dans les délais indiqués dans le contrat de cotutelle. Pour en savoir plus sur la soutenance, consultez la page dédiée.

10. Une soutenance de thèse en cotutelle a-t-elle des spécificités ?

  • Les modalités de soutenance de la thèse sont détaillées dans le contrat de cotutelle. Cette soutenance unique est reconnue par les deux établissements partenaires qui délivreront chacun un diplôme.

11. Quelle est la différence entre une cotutelle et une codirection internationale ?

  • Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, la doctorante ou le doctorant est inscrit dans deux établissements, en vue de l’obtention d’un double diplôme. Dans le cadre d’une codirection internationale, la doctorante ou le doctorant est inscrit dans un seul établissement uniquement, en vue de l’obtention d’un seul diplôme de doctorat.

12. Qu’est-ce que le label de doctorat européen ?

  • Le label de doctorat européen est un dispositif de reconnaissance de la dimension européenne et internationale du doctorat. Pour en savoir plus, consultez la page dédiée.

Formations

Toutes les informations relatives à la formation doctorale peuvent être consultées sur la page dédiée de notre site internet.

1. Qu'est-ce que le plan de formation ?

  • Le plan de formation correspond aux compétences que vous souhaitez acquérir ou développer pour mener à bien le travail de recherche de votre doctorat et dans la perspective de votre poursuite de carrière.

2. Comment construire mon plan de formation ?

  • Il se construit à partir de votre bilan de compétences et en fonction des objectifs des formations proposées dans le catalogue de formations (transverses, disciplinaires) ou hors catalogue.

3. Avec qui construire mon plan de formation ?

  • Ce plan doit être construit avec votre direction de thèse, votre entreprise si vous êtes salarié.e, et l’appui du collège des écoles doctorales. Il est évolutif et révisable chaque année.

4. Certaines formations sont-elles obligatoires ?

  • Les formations "Intégrité scientifique dans les métiers de la recherche" et "Éthique de la recherche" (en ligne, plateforme FUN) sont obligatoires dès la première année de doctorat.
  • La formation « Pédagogie universitaire » est obligatoire pour toute doctorante ou tout doctorant bénéficiant d’une mission complémentaire d’enseignement.
  • Les 3 modules de la formation « Préparation au concours « Ma thèse en 180s » sont obligatoires pour toute doctorante ou tout doctorant candidat au concours « Ma thèse en 180s ».

5. Quel volume horaire de formation dois-je suivre ?

  • Les doctorantes et doctorants de l'université de Bordeaux doivent suivre un plan de formation de 100h minimum pendant leur doctorat en choisissant des formations parmi toutes celles proposées en fonction du règlement intérieur et du référentiel en vigueur dans chaque école doctorale.
  • Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle ou d'une thèse CIFRE, la doctorante ou le doctorant doit obligatoirement suivre au moins 50 heures de formation réparties selon la réglementation et les référentiels en vigueur dans l’école doctorale de rattachement.

6. Je participe à des concours ou des événements, y a-t-il une reconnaissance du nombre d’heures ?

  • Cela dépend de votre école doctorale. Le cas échéant, le nombre d’heures crédité est déterminé par l’école doctorale de rattachement selon le référentiel en vigueur.

7. Je suis à l’étranger, dois-je suivre des formations ?  

  • Dans le cadre d’un doctorat en cotutelle, la doctorante ou le doctorant doit obligatoirement suivre au moins 50 heures de formation réparties selon la réglementation et les référentiels en vigueur dans l’école doctorale de rattachement.
  • Parmi ces 50 heures, les formations « Intégrité scientifique dans les métiers de la recherche » et « Éthique de la recherche » sont obligatoires, ainsi que la formation « Pédagogie universitaire » en cas de mission complémentaire d’enseignement. En dehors du cadre de la cotutelle, les doctorantes ou doctorants doivent suivre un minimum de 100 h de formations quelle que soit leur situation géographique.

8. Je suis salarié.e hors de l’université de Bordeaux, dois-je suivre des formations ?

  • Oui, en fonction de votre situation de salarié.e et de votre contrat, le volume est défini par l’école doctorale. La participation est soumise à l’accord de l’entreprise et de la direction de thèse. Pour plus d’informations, consultez le référentiel mis en place par votre école doctorale.

9. Comment s’inscrire à une formation ? (Dans le cadre de l’offre de formation du collège des écoles doctorales ou de votre école doctorale)

  • Directement via ADUM dans votre espace personnel, rubrique Formation > catalogue, ou sur la page dédiée. Lorsque la formation est un MOOC, vous devez procéder à votre inscription sur la plateforme (FUN, etc.). A l’issue de la formation, vous devez charger l’attestation dans votre espace personnel ADUM/formations/hors catalogue pour prise en compte.

10. Quand recevrai-je une réponse à mon inscription à une formation sur ADUM ?

  • Pour les formations, le délai est d’une semaine après votre préinscription. Votre direction de thèse doit au préalable valider votre inscription dans ADUM. Passé ce délai, si vous n’avez pas de retour, vérifiez auprès d'elle que la validation a été faite ou rapprochez-vous de formationdoctorat@u-bordeaux.fr.

11. Qui valide mes heures de formation proposées par le collège des écoles doctorales de l’université de Bordeaux ?

  • Si le programme est suivi dans son intégralité et que vous avez rempli l'évaluation, le nombre total d’heures est validé automatiquement par le bureau professionnalisation du doctorat.

12. Qui valide les heures de formation suivies en dehors de l’offre de formation de l’école doctorale, du Graduate Program ou du collège des écoles doctorales ?

  • Ces heures de formation « hors catalogue » font l’objet d’une demande de validation (sur justificatif) dans le cadre des 100 h auprès de votre école doctorale de rattachement, en fonction du référentiel de l’école doctorale.
  • Vous devez déposer vos attestations de formation et le programme descriptif correspondant dans votre espace personnel ADUM (rubrique formations hors catalogue). Votre école doctorale examinera votre demande et étudiera le nombre d’heures qui vous sera crédité.

13. Combien ai-je de temps pour valider mes formations ?

  • Toute la durée de votre doctorat et avant votre soutenance.

14. Proposez-vous des cours d’anglais ?

  • Le collège des écoles doctorales propose dans son offre de formations transverses des ateliers de conversation anglaise (3 niveaux).

15. Proposez-vous des formations en anglais ?

  • Oui, plusieurs. Lorsqu’une formation est dispensée en anglais, c'est indiqué dans le programme.

16. Où trouver les différents catalogues de formation ?

17. Suis-je obligé de suivre des formations pour soutenir ?

  • Un minimum de 100 heures de formations est requis, dont les formations « Intégrité scientifique dans les métiers de la recherche » et « Éthique de la recherche » (en ligne, plateforme FUN). Pour toute information complémentaire, veuillez-vous rapprocher de votre école doctorale.